Le Sanctuaire se construit au fur et à mesure des lunes et des saisons, et offre ses thèmes de réflexions ‘méditatives’ sur le symbolisme utilisé ici. Je vous propose de commencer à vous imprégner de ce symbolisme, assez commun avec les différents chemins de la Déesse, mais peut-être y découvrez-vous des nuances. Je rappel que Ventre de Femme est un chemin de la Déesse parmi d’autres. Vous pouvez le choisir, ou en choisir un autre, ou construire le votre. La liberté est absolue. Ce que j’aime c’est la recherche de cohérence.
Si vous faites déjà partie d’un des chemins de la Déesse, vous ne serez pas désorienté avec mes propos. Par contre si c’est une découverte, sentez si cela à du sens pour vous. Ventre de Femme demande que chacune augmente son niveau de discernement sur ce qui lui convient ou pas.

Vous découvrirez que j’aime les recherches de Marija Gimbutas* et je suis profondément respectueuse de tout son travail qui offre une thèse très respectable sur la place et la fonction de la Déesse déjà présente au Paléolithique. Une grande partie de mon regard, de ma pensée et de ma philosophie de Prêtresse de la Déesse s’est construit autour de cette thèse, c’est-à-dire l’observation de Marija Gimbutas de près de deux mille objets de la période néolithique européenne décrit dans son livre ‘le langage de la Déesse’ et sa manière de décrypter ces symboles pour montrer qu’il aurait exister une véritable écriture picturale tournée vers le culte de la Grande Déesse. Pour ma part je ne l’appel jamais ‘Grande’. Elle Est par essence. Je la nomme la Déesse tout simplement. Ainsi ne soyez pas étonner de retrouver dans le sanctuaire un symbolisme décrypter par Marija Gimbutas.

Symbolisme Lunaire = notre Élément Eau

Peut-être avez-vous pu observer que je construis mon Twitter comme une horloge lunaire qui aurait pour objectif de vous tenir au courant des quatre quartiers lunaires mensuels. Vu que ma femme sauvage intérieure se rebelle un peu pour tenir à jour Twitter, et préfère vivre la lune plutôt que de Twitté,  j’ai encore de la difficulté à vous offrir ce rythme lunaires. Mais l’idée est là. Et ça s’améliorera je l’espère.

Les Quartiers Lunaires rythmes la vie du Sanctuaire jour après jour et permettent de suivre l’énergie que la Lune nous offre. Suivre son énergie nous permet de comprendre et surtout de sentir notre énergie intérieure et de voir comment nous pourrions vivre les cycles.

Délibérément* dans le sanctuaire le Lune représente aussi notre Élément Eau intérieure. Et de la même manière, la lune dans le sanctuaire n’est ni féminin ni masculine, Elle Est tout simplement. Cependant puisque nous sommes des femmes dans ce sanctuaire consacré aux femmes alors la lune peut nous servir de miroir de notre propre féminin intérieur et de notre féminité extérieure et nous amener à quelque révélation.

Elle nous fait nous danser symboliquement les Cycles et pas que par nos humeurs de la même manière qu’elle influence les marées.

L’intuition serait une particularité de l’Élément Eau.

C’est l’ensemble de ce symbolisme lunaire lié à l’élément Eau que nous suivront pour voir où il nous mène intérieurement et les clés qu’il peut nous offrir sur notre propres mystères féminins.

Donc dès à présent ouvrez votre cahier magique (je ferais un article sur l’intérêt de ce cahier, un de mes outils fétiche en accompagnement) et répertoriez-y, images compris, tous ce que vous pouvez en comprendre. Ses phases, son rythme, ses couleurs, ses attributions (au-delà du genre, s’il vous plait). Ne chercher pas ces informations sur le net ou dans des livres, la sagesse ancestrales est en chacune de nous. C’est pour cela que j’appelle cela des réflexions méditatives. C’est-à-dire des moments d’introspection sur des sujets que nous connaissons grossièrement, et que nous cherchons à décorréler de nos croyances et connaissances et nous allons lire dans notre inconscient la sagesse transmise et gardée. Oui oui c’est faisable, ce ne sont pas que des mots.

Symbolisme chthonien = notre Élément Terre

De la même manière, le Sanctuaire suit le rythme des saisons, du végétale, et de la terre. Au lieu que ce soit un rythme mensuel comme pour le rythme lunaire, ici il s’agit d’un rythme annuel. Et pour exprimer ce rythme très similaire dans son symbolisme à celui de la lune, la terre, notre matière corporelle, nous permet de vivre le nez collé à notre quotidien pour notre réalisation.

Ici aussi nous pouvons comprendre ce symbolisme en nous immergeant dedans. Suivez la graine en hiver, qui germe dès le début du printemps, grandit encore et encore, pour offrir une fleur en été, puis un fruit en automne. Cela parait enfantin, c’est dans les choses les plus simples que ce cache parfois les plus grands mystères.

Ici aussi prenez votre cahier magique et répertoriez-y toutes votre sagesse. Dessinez, gribouillez… Dans le gribouillage notre femme sauvage nous révèle par des traits non architecturés de grandes clés…. laisser parler votre sagesse.

L’Élément Terre est plus complexe lorsqu’il demande de se poser, de s’ancrer, moins aimé des femmes qui préfère courir, bouger, virevolter d’une activité à une autre. Ou d’une lecture à une autre. L’Élément Terre demande de gouter l’absolu moment présent en se posant intérieurement et en entrant en soi pour se trouver vraiment.

Construction de notre concept

Oui concept et non pas croyance. Ici je n’utilise pas le mot croyance qui est pour moi le jeu du mental qui tourne en rond. Je préfère le mot concept qui prend sa distinction pour moi dans la mise à distance avec entre le sujet et l’idée. Cela permet de ne pas devenir la croyance et de se battre ou de tuer pour une croyance. Mais bien d’y mettre de la distance. De la même manière avoir la foi, nous plonge corps et âme dans un absolue à notre goût. Avec parfois une difficulté à l’humour et l’autodérision nécessaire. Même si tout cela est très sérieux, ne nous prenons pas au sérieux. Ainsi je parlerai de concept.

Donc notre concept au Sanctuaire Ventre de Femme, est de considérer notre vie sur terre comme :
« une éternelle transformation,
un changement constant et rythmé
entre création et destruction,
naissance et mort ».
*+

La Lune et la Terre montre sans cesse que tout se transforme constamment, tout évolue puis meurt. Cette vision a des vertus apaisantes pour l’esprit en conflit avec la mort et son devenir. Tout est recyclé, transformé, réutilisé, renouvelé.

 

*Marija Gimbutas

**Tout ce qui est inscrit sur ce site à son sens dans la globalité du sanctuaire et de ce chemin. Le symbolisme que j’utilise peut vous sembler familier mais aussi ne pas vous parler. Et pour cause, la symbolique évolue avec le temps et les sociétés. Chacune d’entre nous vibre avec un sens spécifique, qui lui apporte des réponses précises sur ce qu’elle a a apprendre. Soyez vigilante à cela pour votre autonomie et votre discernement.

***’Le Langage de la déesse’ de Marija Gmbutas, Édition des femmes